EDI

Tout savoir sur l’Échange de Données Informatisé (EDI)

De nos jours, de nombreux secteurs d’activité utilisent l’intégration EDI dans le but de partager plusieurs types de documents. Utilisé depuis deux décennies, l’échange de données informatisé est un processus d’échange de documents électroniques entre les partenaires commerciaux. Voyons en quoi consiste l’EDI ainsi que ses principaux avantages.

Qu’est-ce que l’échange de données informatisé ? 

L’échange de données informatisé ou EDI (Electronic Data Interchange en anglais) est la communication inter-entreprise de documents commerciaux dans un format électronique standard à travers un échange d’ordinateur-à-ordinateur. L’EDI remplace les documents papier tels que les bons de commande, les factures ou les bons de livraison. La transmission EDI entre entreprises devient entièrement automatisée. Les informations sont alors directement transférées d’une application informatique d’une organisation vers celle d’une autre organisation. Un langage standardisé est utilisé afin de structurer les messages échangés entre l’émetteur et le destinataire. 

Comment fonctionne l’EDI ?

Les documents dématérialisés doivent respecter un format standard. Pour cela, des normes EDI ont été développées. Elles définissent des règles pour cadrer les informations échangées selon la localisation géographique ou encore du secteur d’activité des entreprises. 

En amont de l’échange, les partenaires commerciaux doivent s’accorder au préalable sur le format qu’ils souhaitent utiliser. Une fois cela fait, les informations nécessaires sont recueillies et organisées pour préparer le document. Ce dernier est ensuite traduit au format défini précédemment. Enfin, les documents commerciaux sont envoyés au partenaire commercial au moyen d’une connexion directe à l’aide d’un protocole sécurisé ou via un fournisseur de réseau EDI.  

EDI

Quels sont les principaux avantages de l’EDI ?

La technologie EDI offre plusieurs avantages. Tout d’abord, elle apporte un gain de temps considérable aux organisations et PME en mettant automatiquement en relation les ordinateurs du client et du fournisseur. Grâce à cette fonctionnalité automatisée, la communication de données s’effectue rapidement, ce qui n’était pas le cas avec les documents papier ou d’autres méthodes. 

De plus, l’échange de données informatisé apporte une réduction des coûts notamment ceux liés à la main-d’œuvre. Le processus automatisé élimine également les erreurs onéreuses liées au traitement manuel. Les entreprises bénéficient ainsi d’une amélioration de la productivité tout en améliorant la traçabilité des échanges et la sécurisation des transactions.

L’EDI permet-il d’interfacer un ERP avec un WMS ?

Complémentaires, ces deux logiciels constituent des choix idéaux pour simplifier la gestion des entrepôts et améliorer les performances globales de votre entreprise. N’utilisant pas la même interface, ils ne sont pas conçus pour exécuter les mêmes fonctions métiers.

L’ERP permet de suivre et gérer au quotidien l’ensemble des informations et des services opérationnels d’une entreprise, tandis que le logiciel WMS répond à de multiples fonctions liées à la réception, au stockage, à la préparation des commandes ainsi qu’à l’expédition.

Conçu pour répondre à un besoin de gestion des stocks, notre solution Pixi Start dispose d’une interface simplifiée pour une meilleure prise en main. Sans avoir besoin de se connecter à différents logiciels de gestion, Pixi Start utilise le connecteur OpenFlux standard pour établir une connexion avec votre ERP tels que : Sage 100, X3, EBP, Cegid, Navison, et bien d’autres ERP !

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.