traçabilité en logistique

Traçabilité logistique et traçabilité produit : quelles différences ?

En matière de logistique, la traçabilité est aujourd’hui un enjeu essentiel, puisqu’il s’agit de pouvoir, à tout moment, accéder aux informations concernant un produit. Bien qu’elle soit souvent évoquée dans le domaine alimentaire, cette notion existe aussi pour les objets de tous types, de leur fabrication à leur consommation. Dans cette thématique de la traçabilité, on distingue la traçabilité logistique de la traçabilité produit : zoom sur ces deux pratiques toutes deux incontournables et complémentaires.

La traçabilité logistique : un suivi quantitatif

Initialement, quand on a commencé à parler de traçabilité dans les années 1980, on s’intéressait essentiellement à la traçabilité logistique, dans le but de connaître toutes les données quantitatives liées aux produits.

Grâce à ces données, on parvient à mieux contrôler les chargements des véhicules de transport, à bien gérer les commandes, à éviter les problèmes de stocks, à réserver tout l’espace nécessaire au moment de la réception des marchandises, tout en limitant au maximum les erreurs humaines.

Face à des exigences toujours plus importantes, dans des entreprises où la clientèle grandit au même rythme que le carnet de commandes, une bonne traçabilité logistique optimise les services, tout en réduisant les délais ainsi que les coûts de fonctionnement.

traçabilité en logistique

La traçabilité produit : vers une logistique qualitative

Pour assurer un bon fonctionnement dans le milieu industriel, on remarque vite que la traçabilité logistique, bien qu’incontournable, ne suffit pas. C’est notamment le cas dans les secteurs particulièrement sensibles comme l’alimentation, les produits destinés aux enfants ou encore les remèdes médicamenteux.

Ici, il est indispensable de connaître le parcours du produit tout au long de sa durée de vie, pour identifier au plus tôt les éventuels soucis de qualité, et résoudre les problèmes rapidement, dès leur apparition.

Aujourd’hui, il n’est pas possible de mettre en vente des produits qui ne suivent pas les normes sur le marché. De même, face à un problème de qualité, le fabricant peut être lourdement pénalisé s’il ne démontre pas une méthode de traçabilité produit parfaite.

Pour la sécurité des consommateurs, leur confort et dans l’optique de respecter toutes les lois en vigueur, tous les industriels se doivent désormais de composer avec ces deux formes de traçabilité.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *