logistique transport international

Transport logistique : comment organiser ses échanges internationaux ?

La mondialisation du commerce est telle qu’aujourd’hui, une entreprise doit être en mesure de pouvoir livrer ses produits n’importe où sur le globe dans des délais réduits. Pour cela, elle doit mettre en œuvre une logistique performante et concentrer ses efforts sur la fonction « Transports », de réelles contraintes existant en matière d’échanges internationaux.

La nécessaire prise en compte des contraintes

Afin de correctement organiser ses échanges internationaux, une entreprise est dans l’obligation de prendre en compte les contraintes qui peuvent peser sur sa supply chain. Il est possible d’identifier 4 contraintes majeures pour le transport international :

  • Les contraintes liées aux marchandises acheminées. Les données périssables ou dangereuses peuvent des précautions particulières qui sont d’autant plus difficiles à respecter que le trajet est long.
  • Les contraintes liées à la réglementation. Il n’existe pas de cadre légal harmonisé pour les échanges internationaux si bien que, d’un pays à l’autre, il pourra vous être demandé des certifications, des licences ou bien des déclarations de douane spécifiques.
  • Les contraintes géographiques. Certaines zones du globe sont difficilement accessibles en raison des conditions météorologiques ou de l’absence d’infrastructures routières de qualité.
  • Les contraintes techniques. Il y a de fortes chances que vous deviez faire face, à un moment ou à un autre, à une absence des moyens de manutention adaptés au chargement ou déchargement des marchandises.

La difficulté d’organiser des transports internationaux

L’organisation des transports internationaux est de la responsabilité du logisticien international, un professionnel chargé de planifier toutes les étapes logistiques liées à l’acheminement de marchandises à l’étranger.

Pour ce faire, de nombreuses décisions stratégiques sont à prendre : 

  • Le choix des emballages avec le juste compromis entre le coût et la protection des marchandises
  • Le choix du mode de transport en prenant en compte coût, contraintes et délai. Souvent, un acheminement multimodal (avion + camion) est retenu.
  • Le choix des prestataires logistiques avec comme critère le coût, la notoriété, les certifications qualité mais aussi l’offre, certains prenant en charge certaines opérations de la supply chain.

Au-delà des décisions prises, le logisticien international est aussi celui qui va suivre les flux de transport et tracer les marchandises, leur position pouvant être demandée à tout moment.

Bien évidemment, la planification des transports internationaux se veut extrêmement précise car le moindre grain de sable dans la chaîne logistique peut provoquer des retards qui peuvent coûter cher à une entreprise.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *