logistique logiciel WMS

Définitions WMS et WCS : Quelles sont les différences?

Si les acronymes WMS (Warehouse Management System) et WCS (Warehouse Control System) désignent tous les deux des logiciels utilisés dans le domaine de la logistique et la gestion des entrepôts, plusieurs différences permettent de les distinguer. Pour schématiser et illustrer la complémentarité entre les deux, il est possible de dire qu’un logiciel WMS est le compositeur alors que le WCS est le chef d’orchestre.

 

Le WMS, un système de planification globale de l’entrepôt

Si le WMS s’est imposé comme un allié primordial dans la gestion efficace d’un entrepôt, c’est que celui-ci permet à l’entreprise d’obtenir une vision fiable et générale d’un entrepôt et de sa logistique. Ce type de logiciel va alors s’intéresser aux activités majeures, aux individus mais surtout aux processus tels que la gestion des livraisons ou des commandes. Il offre ainsi une gestion efficace et automatisée de l’ensemble des flux logistiques intervenant au sein d’un entrepôt.

Doté de plusieurs fonctionnalités visant à optimiser la gestion de l’entrepôt, le logiciel de gestion d’entrepôt, ou logiciel WMS, permet de traiter dans son ensemble des données parfois de nature diverse. Autrement dit, ce logiciel va grandement participer à l’optimisation de la planification des tâches quotidiennes des individus.

Ce dernier va ainsi par exemple suivre chacune des entrées et sorties de stocks au sein de l’entrepôt, mais aussi organiser comment les produits doivent être stockés, ou encore quels opérateurs vont devoir intervenir. En revanche, le WMS ne s’intéresse pas à la mise en œuvre puisque c’est le WCS qui prendra le relais, prouvant de ce fait la très forte complémentarité de ces deux systèmes.

Entrepot logistique logiciel WMS

 

Le WCS, un système de régulation de l’activité de l’entrepôt

Contrôlé par le WMS, le WCS va faire office d’intermédiaire entre celui qui le contrôle et les systèmes embarqués des machines. Sa mission est de diriger les activités en temps réel au cœur de l’entrepôt. Il va donc agir comme un régulateur capable d’assurer la fluidité des opérations et donc de maximiser l’efficacité des matériels de manutention.

A partir des informations relatives à l’exploitation de l’entrepôt du WMS, il va pouvoir distribuer la charge de travail aux différents matériels que sont, par exemple, les transstockeurs, les palettiseurs, les carrousels ou encore les plieurs. Il pourra aussi fournir des consignes aux machines automatisées comme aux opérateurs humains pour ce qui est de la préparation de commandes ou du routage produits.

Autrement dit, le WCS sait parfaitement mettre en application les informations fournies par le WMS et grâce à ce dernier, participe activement à l’activité logistique d’un entrepôt.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *