lean logistics entreprise

Optimisation logistique : qu’est-ce que le Lean Logistics ?

Adaptation des principes du Lean Manufacturing aux domaines du magasinage et de l’entreposage, le Lean Logistics peut permettre à une entreprise d’optimiser sa logistique. Voyons plus en détails ce que cache cette notion.

Le Lean Logistics et ses grands principes

Alors que les méthodologies du Lean ont depuis longtemps prouvé leur efficacité dans les ateliers, les logisticiens ont choisi de les adapter à l’univers des entrepôts donnant naissance au Lean Logistics.

Son objectif est d’éliminer les gaspillages et de réduire les inventaires et les temps de cycle de sorte à accélérer les flux, réduire les coûts et offrir une meilleure réactivité à la chaîne logistique.

Pour ce faire, le Lean Logistics repose sur 5 principes majeurs :

  • La détermination des éléments ayant une vraie valeur aux yeux des clients
  • L’identification des gaspillages et de la création de valeur dans les processus logistiques
  • L’accélération des flux par des cycles à durée réduite
  • Les flux tirés par la demande client
  • L’amélioration continue pour une meilleure satisfaction client

lean logistics entreprise

L’élimination des gaspillages comme base du Lean Logistics

Si en production les gaspillages sont nombreux, ils le sont aussi en logistique. Le Lean Logistics identifie d’ailleurs clairement 7 types de gaspillage à bannir absolument :

  • Le sur-stockage: des stocks trop importants occupent inutilement de l’espace en entrepôts.
  • Les temps d’attente auxquels font face les différents acteurs de la supply chain. Ils mobilisent moyens humains et matériels et font perdre de l’argent.
  • Les transports à vide ou mouvements de stocks inutiles
  • Les stocks inutiles liés à de mauvaises anticipations de la demande
  • Les processus inutiles, c’est-à-dire ceux n’apportant aucune réelle valeur ajoutée
  • Les mouvements inutiles des opérateurs: ils contribuent à la fatigue des salariés et causent donc des pertes de productivité.
  • La non qualité du service: la détérioration de pièces durant l’entreposage ou la préparation de commande ou les erreurs de picking, entre autres, ont un réel coût.

Sur ces bases, le Lean Logistics a contribué à faire émerger de nombreuses pratiques comme la réception sur avis d’expédition, l’optimisation des flux d’entrepôt ou le tracking des flux. On lui doit aussi, au moins partiellement, l’adoption de la technologie RFID mais aussi le perfectionnement continu des logiciels WMS.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *