Supply chain de l’industrie du textile

Supply chain : les exigences particulières de l’industrie du textile

Alors que le marché de la mode a connu de profondes évolutions au cours des 15 dernières années, les exigences des marques se sont considérablement accrues. Des solutions ont dû être trouvées pour que la supply chain s’adapte aux nouveaux besoins des marques.

L’accélération du marché de la mode

Depuis le début des années 2000, le marché de la mode a connu une véritable mue. En effet, si une marque lançait tout au plus 2 collections par an en 2000, elle en propose désormais une dizaine par an. Mieux, certaines marques ont abandonné le concept de collection et proposent des articles « fast fashion ».

Bien évidemment, ce renouvellement extrêmement rapide des références n’est pas sans conséquence puisque les décisions stratégiques doivent être prises beaucoup plus vite et la supply chain doit être parfaitement maîtrisée.

En effet, ce n’est pas parce que les flux logistiques sont désormais tendus que la supply chain ne doit plus apporter des garanties en matière de prix, délai et qualité. Elle a donc dû gagner en réactivité pour s’adapter aux nouveaux besoins des marques.

  Supply chain de l’industrie du textile                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

Les solutions trouvées pour rendre la supply chain plus réactive

Pour s’adapter à l’accélération du marché de la mode, les professionnels ont fait évoluer leurs pratiques :

  • Un sourcing plus proche de l’Europe. Parce que la multiplication des intermédiaires le long de la chaîne amont démultiplie les risques qui pèsent sur elle et parce que les coûts de transport sont élevés, de nombreuses marques privilégient désormais le proche import. Le sourcing se rapproche ainsi de l’Europe de l’Est et du bassin méditerranéen
  • L’établissement de partenariats de long terme. Afin de réduire les risques de rupture de stock, les marques optent pour le multi-sourcing avec un fournisseur principal aux coûts bas et un second plus réactif à proximité du marché de consommation. Le renforcement des partenariats passe aussi par une augmentation de la durée des contrats et la mutualisation des moyens lorsque cela est envisageable
  • Une amélioration de la traçabilité. Grâce à des technologies telles que les puces RFID, il est désormais possible d’assurer la traçabilité de tous les composants depuis leur origine. Des contrôles réguliers permettent quant à eux d’anticiper les problèmes et de les gérer au plus vite.

 

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *