gestion des stocks gérer petit entrepôt stocks limités

Gestion des stocks : Comment gérer un petit entrepôt avec des stocks limités ?

Toute entreprise se doit de mettre en œuvre une gestion des stocks efficace. Seulement voilà, la taille de l’entrepôt est une contrainte à intégrer. Voici donc quelques techniques utilisées par les sociétés devant composer avec un petit entrepôt avec des stocks limités.

La gestion des stocks, une priorité pour les entreprises

Parce que le stock est un « ensemble de marchandises inutilisées », il peut être assimilé à du gaspillage d’espace et d’argent. Pour autant, il est indispensable, à condition que son niveau soit parfaitement maîtrisé.

Aussi, l’objectif d’une bonne gestion des stocks est de les optimiser en trouvant le compromis idéal entre la recherche du coût de stockage minimum et d’un taux de service maximum.

Pour satisfaire ces deux exigences opposées et contradictoires, il est bon de connaître différents indicateurs chiffrés tels ratios de rotation, nombre de ruptures de stocks et coût des commandes dites « de dépannage » ou encore prévisions des ventes.

Ensuite, selon la taille de l’entrepôt, il est possible de penser une gestion optimale des stocks.

gestion des stocks gérer petit entrepôt stocks limités

Les techniques de gestion de stock adaptées aux petits entrepôts

De nombreuses entreprises doivent composer avec un espace de stockage réduit. Pour autant, cela ne doit pas les empêcher de mettre en œuvre une véritable gestion des stocks en utilisant des techniques adaptées à cette contrainte :

  • Le flux tendu (just in time) permet de réduire les stocks à néant puisque l’approvisionnement se réalise selon un prévisionnel de ventes voire la demande effective. Il implique une coordination parfaite entre les différents acteurs de la chaîne logistique. Les fournisseurs doivent être extrêmement réactifs sinon le risque de rupture de stock est important.
  • Le stock déporté permet de réduire le coût du stock physique mais pas de réduire le stock physique. En matière de gestion des stocks, il reste intéressant puisque les stocks ne sont facturés par le fournisseur que lorsqu’ils quittent l’entrepôt pour les magasins.
  • La GPA (Gestion Partagée des Approvisionnements) multipick est la meilleure option. Elle consiste à confier à un groupe de fournisseurs la gestion du réapprovisionnement à la place des entrepôts centraux. Grâce à cette approche collaborative, des flux de transport communs sont possibles et les livraisons deviennent plus fréquentes ce qui diminue nécessairement les stocks.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *