la méthode 5S

Logistique : quels sont les avantages de la méthode 5S ?

Technique de gestion japonaise, la méthode 5S décrit plusieurs principes qui permettent d‘améliorer l’environnement de travail. De nombreuses entreprises y ont désormais recours. Découvrons concrètement en quoi cette méthode consiste.

Qu’est-ce que la méthode 5S ?

Apparue en occident au cours des années 1980, la méthode 5S a été développée au Japon par les ingénieurs de l’entreprise Toyota. L’appellation 5S vient des 5 initiales en japonais des opérations suivantes : 

  • Seiri : trier, débarrasser ;
  • Seiton : ranger ;
  • Seiso : nettoyer ;
  • Seiketsu : maintenir en ordre ;
  • Shitsuke : instaurer la rigueur.

la méthode 5S

Cette méthode peut parfois être appelée ORDRE en référence aux 5 initiales des mots français :

  • Ordonner ;
  • Ranger ;
  • Dépoussiérer ou découvrir les anomalies ;
  • Rendre évident ;
  • Être rigoureux.

Quels sont les objectifs de la méthode 5S ?

À l’origine, cette méthode a été conçue pour organiser les ateliers de production. Cependant, de nos jours, elle peut être appliquée à tout environnement professionnel. Elle permet l’optimisation des conditions et du temps de travail grâce à l’organisation, la sécurité et la propreté du  plan de travail.

Cette méthode possède de nombreux avantages. L’environnement de travail devient plus agréable, il y a moins de pertes de matériel et moins d’accidents en entrepôts.

Si la méthode réussit, l’entreprise bénéficiera non seulement d’une plus grande satisfaction du personnel, mais également d’un gain de productivité et donc indirectement d’une augmentation du chiffre d’affaires.

Comment mettre en place cet outil ?

Chaque S représente une partie d’un processus en cinq étapes qui peut améliorer la fonction globale d’une entreprise :

  • étape 1 (Seiri) : supprimer les éléments inutiles dans l’espace de travail ;
  • étape 2 (Seiton) : mettre de l’ordre et organiser les éléments importants ;
  • étape 3 (Seiso) : une fois l’espace de travail désencombré et organisé, cette troisième étape consiste à tout nettoyer (bureaux, murs, matériel, etc.) ;
  • étape 4 (Seiketsu) : créer un ensemble de normes pour l’organisation et le processus. Il s’agit d’établir des règles pour savoir quand et comment ces tâches seront effectuées (horaires, graphiques, listes, etc.) ;
  • étape 5 (Shitsuke) : promouvoir l’adoption de bonnes pratiques, effectuer des audits pour maintenir la discipline et faire durer les 4 étapes précédentes dans le temps. 

Il est nécessaire que les efforts soient continus. Ces cinq étapes doivent être rigoureusement respectées sur le long terme pour que la méthode 5S soit réellement efficace.

Si vous souhaitez obtenir plus de conseils concernant la méthode 5S, Pixi Soft vous accompagne dans vos projets de logistique.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *