Optimiser son e-commerce grâce au cross-docking

Optimiser son e-commerce grâce au cross-docking

Face à une concurrence de plus en plus importante, les entreprises de e-commerce doivent être de plus en plus réactives. Afin de gérer les approvisionnements de manière optimale tout en faisant des économies, découvrez le cross-docking

Définition du cross-docking dans le e-commerce

Le cross-docking est une technique logistique très répandue en matière de gestion des approvisionnements. Elle consiste à faire passer directement les marchandises du quai de déchargement vers le quai d’expédition. Cette opération évite donc d’avoir à les entreposer un certain temps dans un espace de stockage. Les produits ne font que transiter. La chaîne logistique est alors optimisée grâce à une réduction des stocks

Optimiser son e-commerce grâce au cross-docking

Fonctionnement du cross-docking

Dans le cadre du cross-docking, les flux entrants et sortants se croisent sur une plateforme située entre les deux quais. Une fois les marchandises en provenance des fournisseurs déposées, elles sont identifiées, vérifiées et traitées afin de préparer les commandes, puis expédiées aux clients dans la journée ou au plus tard le lendemain de leur arrivée. Seuls les produits devant être entreposés au moins deux jours sont acheminés vers le stock

Le cross-docking peut se présenter sous plusieurs formes.

  • Lors du processus appelé allotissement, le fournisseur prépare les commandes par destinataire final. Le e-commerçant gère quant à lui les nouveaux bons de livraison et la réexpédition.
  • Dans l’autre cas, le fournisseur prépare une commande globale. Le e-commerçant s’occupe de l’acheminement vers chaque client

Avantages et inconvénients

Le cross-docking permet de réduire les délais et les coûts de livraison en logistique en minimisant les frais de personnel, de stockage et d’infrastructures d’entreposage. De plus, grâce à un important gain de temps, l’entreprise est plus réactive et peut répondre plus rapidement aux besoins de ses clients

Par contre, cette méthode n’est pas sans contrainte. Il est nécessaire d’investir au préalable afin de mettre en place une nouvelle organisation pour revoir la conception de votre entrepôt, gérer les plannings ainsi que les flux d’approvisionnement vers la plateforme, identifier rapidement et précisément les colis, etc.

Pour évoluer

Pixi Soft est l’éditeur d’une gamme de logiciels de gestion d’entrepôt. En plus de logiciels WMS adaptés à l’ensemble des PME, il met à disposition des logiciels de logistique de gestion de stock et de traçabilité. Si vous souhaitez des informations complémentaires concernant cross-docking, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la gestion d’entrepôt

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *