supply chain opportunités de planification

Supply Chain : quelles sont les opportunités offertes par les nouveaux outils de planification ?

Alors que la planification des flux logistiques est depuis longtemps gérée par les ERP, les tableurs et plus récemment les ADS, quelques écueils existent aujourd’hui puisqu’elle est souvent déconnectée des estimations financières. Aussi, de nouveaux outils de planification font leur apparition et apportent de nouvelles opportunités. Découvrons lesquelles…

Une planification collaborative simplifiée

Conscientes du manque de fiabilité des anticipations basées sur l’activité passée, de nombreuses entreprises ont décidé de s’équiper de nouvelles solutions dites « prédictives ».

Accompagnant le développement de la Business Intelligence, ces solutions sont particulièrement intéressantes dans le sens où elles facilitent les échanges et permettent l’établissement de rapports partagés entre les différents décideurs.

Autrement dit, elles recueillent et analysent une masse de données et simplifient une planification collaborative entre toutes les fonctions de la supply chain.

supply chain opportunités de planification

La demande de court terme mieux appréhendée

S’il est hors de question de supprimer les prévisions, il est en revanche essentiel de tout mettre en œuvre pour que ces dernières soient les plus proches de la réalité.

Aussi, les nouveaux outils de planification permettent de limiter les stocks tampon, ceux-ci même qui servaient de variables d’ajustement pour faire face aux aléas de la demande. Cela signifie donc qu’il est possible de prévoir au plus juste et donc de réduire les stocks.

Utilisant de nouvelles approches statistiques et probabilistes, ces outils permettent en outre de mieux connaître la demande à court terme.

Une meilleure réaction aux aléas

Parmi les nouveaux outils de planification, certains sont également conçus pour aider à mieux gérer les aléas, c’est-à-dire tous les événements qui ne se déroulent pas tels qu’ils ont été planifiés.

Initialement pensés pour le secteur de la finance, ils ont assez aisément été adaptés à celui de la logistique. Ainsi, dès lors que certains seuils préalablement fixés sont franchis, ils vont proposer des scenarii alternatifs.

Il faut dire qu’ils sont ensuite capables de suivre en temps réel les aléas ce qui permet une véritable optimisation des différents flux. Par exemple, dans le domaine du transport routier, les entreprises peuvent désormais optimiser les trajets de leurs véhicules en prenant en compte les contraintes horaires et de coûts grâce à des outils gérant en temps réel aléas météorologiques ou activité exceptionnelle.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *